DELACROIX. La liberté d'être soi.

Dominique de Font-Réaulx

Eugène Delacroix (1798-1863) fut l’un des plus grands artistes français du XIXe siècle.

Sa création artistique, riche, variée, multiple, le distingue.

Héros de la génération romantique des années 1820, incarnant par ses succès teintés de scandale le renouveau

de la peinture, il fut aussi un des plus grands peintres de décors religieux ou civils, jusqu’à la fin de sa vie. Travaillant seul, n’ayant fondé ni école, ni atelier, il fut pourtant reconnu comme maître et modèle

par bien des artistes après lui.

Coloriste talentueux, sa pratique du dessin, ignorée de son vivant, fut une des grandes révélations de la vente après son décès. Habité par le génie de la peinture, sûr dès ses plus jeunes années de son talent, il fut tenté

par l’écriture, qu’il pratiqua toute sa vie – journal, correspondance, essais théoriques, courtes nouvelles.

Snob, dandy, il fut un solitaire. Connu pour l’aventure magique de son voyage au Maroc,

il fut pourtant un casanier, n’aimant rien tant que de rester chez lui, protégé par sa fidèle gouvernante.

Porté par sa passion de la peinture, cet émotif se tint à distance des amours trop ombrageuses.

Ces contradictions dessinent aux yeux de nos contemporains un Delacroix difficile à saisir,

impossible à étiqueter ou à classer. Peu font le lien entre le jeune homme romantique et le décorateur

de l’Assemblée nationale, le voyageur au Maroc et l’homme introverti, l’amateur intellectuel et le dandy solitaire. Incarné pour beaucoup par la seule Liberté guidant le peuple, son œuvre s’efface et semble difficile à lire

face à ce tableau magistral devenu, avec la Troisième République, le symbole de la France républicaine.

Delacroix apparaît ainsi, au début du XXIe siècle, célèbre mais obscur, peintre majeur mais homme discret. L’exposition qui lui a été dédiée en 2018, à Paris et à New York, a mis en valeur la richesse de sa création.

En donnant la parole à Delacroix lui-même, grâce à la publication de ses écrits, ce livre cherche à faire découvrir

la puissance de son œuvre, sa diversité comme sa cohérence. Il s’attache à révéler le processus créatif de l’artiste,

à la croisée des disciplines artistiques, et à rappeler son rôle insigne dans la vie artistique de son temps.

Ses œuvres, célébrées par Adolphe Thiers, Victor Hugo, Alexandre Dumas, Charles Baudelaire ou encore Théophile Gautier, ont ouvert la voie à une modernité picturale singulière, où la liberté que Delacroix

prit à devenir soi, à mener au plus haut l’idéal qu’il portait en lui, joue un rôle crucial.

 

Dominique de Font-Réaulx est conservatrice générale, directrice du musée national Eugène-Delacroix.

 

 

 

Paru le 29 novembre 2018

 

 

 

 

Format de 27 x 31cm

Couverture cartonnée avec jaquette et coffret

580 pages intérieures

Plus de 400 illustrations

Prix public : 120€