PEINDRE N'EST PAS TUER

Marie Devois

Max, condamné à trois ans d’emprisonnement pour une série de cambriolages,

quitte la maison d’arrêt avec une farouche envie de commencer une nouvelle vie.

En détention, il a obtenu un prix lors d’une exposition de peinture organisée

par la Pénitentiaire, grâce à une toile inspirée d’une œuvre de Modigliani.

Max expérimente dès sa sortie un mode de réinsertion inédit, original et rentable,

en compagnie de Robert, un ancien codétenu.

Le système fonctionne sans heurts jusqu’au jour où Max reçoit l’étrange message posthume d’un criminel surnommé « Le boucher du Val d’Oise ».

Max et Robert vont alors nous entraîner jusque dans le Paris des années 1920, à la recherche d'indices qui permettront d’élucider une affaire qui ne l'avait jamais vraiment été.


 

Marie Devois, après avoir travaillé pour le ministère de la Justice, enseigne le droit pénal. Elle est l’auteure de plusieurs romans policiers. 

 

 

Paru le 12 juillet 2018

 

 

Format 15,7 × 22 cm

264 pages

Couverture avec jaquette

 

Prix public : 21 €