Henri Bonetti

 

 

 

 

« ArtNoir » est la première et la seule collection au monde entièrement consacrée

aux thrillers se déroulant dans le monde de l’art : meurtres de peintres, aventures autour

d’un tableau disparu, faussaires assassins, tous les thèmes en rapport avec

le microcosme artistique sont adéquats.

Chaque auteur construit son roman librement, avec sa personnalité, ses goûts,

son style, sans autre contrainte que de le situer dans le milieu

– souvent interlope – de la création artistique.

Longueur des textes, époques, langues sont indifférentes.
Ce ne sont ni la violence des scènes ni le nombre des meurtres qui guident
nos choix ; mais plutôt la finesse et l’originalité des scenarii
qui permettent au lecteur d’entrer dans le cœur du livre
sans être aucunement spécialiste de l’histoire de l’art.

 

 Dans ce nouvel opus, un détective privé enquête sur les mystères de la vie
et de la mort du célèbre artiste El Meskini.
Entre Paris, Marseille et une île de la Méditerranée, il est entraîné malgré lui dans
une histoire d'art, de soleil, d'oubli, de fric, de pouvoir, de violence et de mort. 

 

Issu du monde bancaire, Henri Bonetti a voulu tâter de la fiction en se conformant
aux règles de la collection « ArtNoir ». Après L'Odeur du ciel, fiction rêveuse
sur un peintre mort dans les années 1950, il a bâti un thriller moderne
autour d'un artiste plus contemporain.

 

 

Paru le 12 février 2015

 

 

 

 

 

 

SPÉCULATIONS SUR LA MORT D'UN ARTISTE

 

 

Format 14,4 × 21 cm

288 pages

Couverture souple

Tranches noires

          Prix public : 21 €