Patrick Weiller

 

 

 

 

 

« ArtNoir » est la première et la seule collection au monde entièrement consacrée

aux thrillers se déroulant dans le monde de l’art : meurtres de peintres, aventures autour

d’un tableau disparu, faussaires assassins, tous les thèmes en rapport avec

le microcosme artistique sont adéquats.

Chaque auteur construit son roman librement, avec sa personnalité, ses goûts,

son style, sans autre contrainte que de le situer dans le milieu

– souvent interlope – de la création artistique.

Longueur des textes, époques, langues sont indifférentes. Ce ne sont ni la violence

des scènes ni le nombre des meurtres qui guident nos choix ;

mais plutôt la finesse et l’originalité des scenarii qui

permettent au lecteur d’entrer

dans le cœur du livre sans être aucunement spécialiste de l’histoire de l’art.

 

 

Lors d’une visite chez une vieille dame d’origine russe, un marchand de tableaux parisien tombe amoureux d’une jeune fille peinte en 1800, à Moscou, par Élisabeth Vigée Le Brun,

la célèbre portraitiste de Marie-Antoinette. Faute d’avoir pu acquérir la peinture, il tente désespérément, un peu plus tard, d’en retrouver la trace. Sa quête le mène à New York

où un descendant du modèle se livre à de mystérieuses activités professionnelles. Il croit avoir

enfin touché au but lorsqu’il découvre l’objet de son ancien coup de foudre accroché

dans un appartement d’un quartier de Brooklyn. Mais cette partie de la ville, surnommée

Little Odessa, est aussi le fief de la mafia ukrainienne, ce qui ne va pas faciliter les choses…

 

Patrick Weiller, psychiatre et écrivain, ancien marchand d’art, vit et travaille à Paris.
Il a déjà publié dans la collection « ArtNoir » Le Triomphe de la mort, autour d’une œuvre

de Bruegel et Saisis au vol et le jugement de Salomon.

 

Paru le 17 septembre 2015

 

 

 

 

 

 

Varvara

 

 

Format 14,4 × 21 cm

152 pages

Couverture souple

Tranches noires

 

          Prix public : 16 €