VELÁZQUEZ

 

L'affrontement de la peinture

 

 

 

Guillaume Kientz

 

 

 

 

 

 

L’ouvrage

 

Cohen&Cohen publie, à l'occasion de l’exposition du Grand Palais au printemps 2015,

la monographie de référence sur  Velázquez.

 

Bien qu’il soit l’un des artistes les plus célèbres et admirés, aucune exposition monographique

n’avait jamais montré en France le génie de celui que Manet avait consacré

« Peintre des peintres ».


 

Diego Rodríguez de Silva y Velázquez, né à Séville en 1599, se forme très jeune dans l’atelier

de Francisco Pacheco. Son grand talent ne tarde pas à s’imposer et après une première

tentative infructueuse, il est finalement nommé peintre du roi en 1623, marquant le début

d’une ascension artistique et sociale qui le mènera aux plus hautes charges du palais et au plus près du souverain. Maître dans l’art du portrait, il n’excelle pas moins dans le paysage,
la peinture religieuse, la peinture d’histoire ou la scène de genre et la nature morte.

 

« Notre objet concerne moins l’homme que son art. Nous le regarderons donc au travail,
avec passion, mais moins de face que par-dessus son épaule. Nous essaierons de restituer
le cadre historique et culturel de ses créations quand il éclaire ses œuvres,
mais nous reviendrons toujours à la peinture. Quand Velázquez fonctionnaire et courtisan
s’en éloignera, nous l’attendrons fidèlement. Lui aussi revient toujours. »

 

C’est dans cet esprit que Guillaume Kientz conduit sa brillante et novatrice analyse sur
le parcours artistique du peintre sévillan. Publiée à l’occasion de la grande rétrospective consacrée à Diego Velázquez et ses contemporains au Grand Palais, cette monographie
de référence paraît dans la même collection que notre Greco (2013).

Elle présente la totalité de l’œuvre peint de Velázquez (soit environ 130 tableaux), intègre
les ultimes découvertes, fait un point exhaustif sur les attributions des œuvres.

Ce livre reproduit en outre plus de 130 toiles, dessins et sculptures d’autres immenses artistes (Caravage, Rubens, Titien…) qui viennent éclairer les curiosités de Velázquez
et les sources qui l’influencèrent et le stimulèrent.

Un CD de musique baroque, enfin, Música instrumental del tiempo de Velázquez,
enregistré par l’ensemble instrumental La Folía est inséré dans l’ouvrage
et complète cette monographie.

 

 

 

 

 

L’auteur

 

Guillaume Kientz, né à Strasbourg en 1980, est diplômé en sciences politiques et en histoire

de l’art. Conservateur au musée du Louvre depuis 2010 et professeur à l'École du Louvre

depuis 2013, il est chargé des collections de peintures et sculptures espagnoles,
portugaises et latino-américaines du musée.

En 2015 il est le commissaire d’une grande rétrospective sur Diego Velázquez
et ses contemporains au Grand Palais.

 

 

 

 

 

Les événements

 

Un concert de l’ensemble baroque La Folía dans les Salons

de l’ambassade d’Espagne à Paris.

Deux conférences internationales à l’auditorium du Louvre et à l’Instituto Cervantes à Paris

(fin mai 2015) réunissant les plus grands spécialistes du peintre.

Des conférences en région tout au long de l’année 2015 afin de mieux faire connaître
au grand public ce peintre de génie.

 

 

Paru le 12 mars 2015

 

 

Jacques Grinberg

Format 27 × 31 cm

Couverture cartonnée avec jaquette et coffret

384 pages intérieures

427 illustrations, dont 413 en couleurs

CD de musique baroque inséré

 

Prix public : 95 €

1/8