Louise Élisabeth Vigée Le Brun

 

Souvenirs

Jacques Grinberg

Format 22 × 27  cm

Trois tomes dans un coffret

Environ 600 pages intérieures

Environ 300 illustrations

Prix public : 98 €

 

 

Texte de l’édition originale illustré 

de reproductions de l’œuvre

réunies par Patrick Weiller

 

 

 

L’ouvrage

 

Cohen&Cohen publiera à l'occasion de la grande rétrospective

Vigée Le Brun du Grand Palais, à l'automne 2015,

une édition de référence de ses Souvenirs, richement illustrée

pour la première fois et présentée  en trois tomes

dans un luxueux coffret.

 

Les Souvenirs de Louise Élisabeth Vigée Le Brun (1755-1842)

ne constituent pas un simple document pour les historiens

de l’art : leur intérêt littéraire et leur dimension romanesque

ont suscité de multiples rééditions et biographies depuis 

près de deux siècles avec à chaque fois un grand succès.

À leur lecture, le non spécialiste éprouve cependant un regret :

ne pas être en mesure de se représenter les tableaux que l’artiste

cite – et parfois décrit – dans son texte.

D’où cette édition illustrée des Souvenirs.

 

Louise Élisabeth Vigée Le Brun aura produit un millier

de tableaux, dont environ trois cents sont reproduits ici.

La confrontation du texte et des œuvres renforce singulièrement

notre appréciation de l’un et des autres.

 

L’auteur

 

Louise Élisabeth Vigée Le Brun (1755-1842), reconnue dès l’âge

de quinze ans, devenue portraitiste de Marie-Antoinette en 1778,

fuit Paris avec son enfant en 1789. D’une cour d’Europe à l’autre,

elle pratique son métier pendant une douzaine d’années en Italie,

en Autriche, en Russie et en Prusse avant de rentrer en France,

puis de séjourner en Angleterre et en Suisse.

Au terme d’une vie mouvementée qui a connu l’Ancien Régime,

la Révolution, l’Empire et la Restauration, elle est invitée

à rédiger ses Souvenirs.

 

Bien qu’éprouvée par la Révolution, par des calomnies

et divers malheurs familiaux, Élisabeth garde un esprit positif

dans ses écrits comme dans ses peintures : elle s’attache

aux lieux et aux personnages qu’elle fréquente.

Son étonnant témoignage fourmille d’anecdotes amusantes

et de portraits littéraires rapportés avec une finesse non dénuée d’humour.

 

Patrick Weiller a exercé pendant vingt ans

le métier de marchand de tableaux anciens.

Il se consacre désormais à l’écriture de romans policiers

se déroulant dans le monde de l’art.

Il a réuni pour cet ouvrage les reproductions illustrant

les trois tomes des Souvenirs de Louise Élisabeth Vigée Le Brun.

 

 

Les événements

 

Une conférence chez Christie’s

Une signature au cabinet Turquin

 

paru le 3 septembre 2015